Retour à l’accueil > Accessibilité Web > Actualité > Au Canada : poursuite en justice pour l’accessibilité des sites Web gouvernementaux

Au Canada : poursuite en justice pour l’accessibilité des sites Web gouvernementaux

Donna JodhanToronto, Canada. Donna Jodhan, une consultante spécialisée dans le combat pour l’amélioration de l’accessibilité canadienne aux personnes malvoyantes ou atteintes de cécité, exige de la Cour Fédérale Canadienne que tous les sites Web gouvernementaux soient accessibles aux internautes en situation de handicap.

En Europe et aux États-Unis, les gouvernements en vigueur commencent à s’intéresser réellement aux conditions de vie numérique des personnes en situation de handicap. Le président Obama a dernièrement affirmé qu’il souhaitait développer d’accessibilité des sites Web aux États-Unis.

Il semble hélas que le Canada ne présente pas le même intérêt pour l’accessibilité Web. L’avocat de Donna Jodhan, David Baker, a déclaré le 14 septembre à la Cour Fédérale que les gens atteints d’un handicap visuel sont confrontés à des obstacles infranchissables sur certaines pages des sites gouvernementaux, une inégalité intolérable des services et informations publics.

Le gouvernement canadien affirme de son côté que les droits de Mme Jodhan sont respectés, car les services gouvernementaux sont disponibles dans d’autres formats.

Nous assistons à un paradoxe assez déroutant : d’après le gouvernement canadien, la Normalisation des sites Internet 2.0 a été adoptée et respectée. Pourtant les avocats fédéraux prétendent qu’il n’existe toutefois aucun droit d’accès constant à l’information gouvernementale sur une base de 24 heures sur 24, sept jours par semaine. Qu’en est-il alors de cet extrait affiché sur le site officiel Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada ?

Par le biais d’Internet, le gouvernement est en mesure d’offrir ses services aux Canadiens, dans la langue officielle de leur choix, où qu’ils soient, et au moment où ils en ont besoin.

Quelle que soit l’issue choisie par la Cour Fédérale Canadienne, la médiatisation de cette situation devrait être favorable à la prise en compte de l’accessibilité Web des sites gouvernementaux et publics avec, espérons le, des sanctions plus persuasives qu’en France.

Le manque d’accessibilité en ligne n’est pas une lubie de quelques informaticiens farfelus, il s’agit bel et bien d’une discrimination vis-à-vis des personnes en situation de handicap.

mise à jour 08/12/2010 : la Cour Fédérale a rendu son jugement, le gouvernement Canadien dispose de 15 mois pour rendre ses sites accessibles.

Pas de commentaire

  • Pas encore de commentaire.

Votre commentaire





A propos

Handi-pratique.com est un portail professionnel sur l’accessibilité Web, les standards du Web et l’utilisation de l’informatique pour les personnes en situation de handicap.

Vous y trouverez les dernières actualités, conseils, études de cas, tests de logiciels et matériels adaptés aux personnes en situation de handicap...

Abonnements gratuits

Sites partenaires

Dernières publications